Introduction d’argent Reka en tant 
que prestation salariale accessoire

Présentez à vos collaborateurs les avantages de l’argent Reka

L’entretien d’introduction constitue une bonne opportunité afin d’attirer l’attention des nouveaux collaborateurs sur les avantages de l’argent Reka. Demandez à une personne ce qu’elle aime faire pendant ses loisirs et ses vacances avant de l’informer des possibilités variées qu’offre l’argent Reka. En effet, beaucoup ne connaissent pas les utilisations variées de l’argent loisirs. La sélection répondra sûrement aux attentes de tous. Et qui ne souhaite pas disposer d’un budget de vacances et de loisirs plus élevé ?

Informations utiles à télécharger et à partager

Informez régulièrement vos collaborateurs des possibilités d’utilisation variées. Peut-être que vos employés raconteront aussi ce qu’ils ont déjà pu faire grâce à l’argent Reka. Demandez-leur et partagez cela en interne. Ainsi, la prestation salariale accessoire sera synonyme de valorisation et de plaisir. Nous avons regroupé pour vous quelques fichiers PDF utiles. Ceux-ci doivent vous aider à informer les collaborateurs. De plus, nous vous conseillons de vous abonner à notre newsletter. Nous vous y informerons à propos des nouveaux points d’acceptation et offres spéciales pour les vacances et activités de loisirs. 

Voici comment remplir le certificat de salaire lors de la remise d’argent Reka

Réduction sur les chèques Reka en tant que prestation salariale accessoire

Il n’est pas nécessaire de déclarer dans le certificat de salaire les réductions de moins de 600 francs. Par conséquent, si vous accordez p. ex. une réduction de 20% sur l’argent loisirs à vos collaborateurs, ceux-ci peuvent au maximum bénéficier d’un avoir Reka de 3000 francs exonéré d’impôts (cf. ch. III dans les directives relatives à l’établissement du certificat de salaire : seules les réductions dépassant 600 francs par an doivent être déclarées).

L’argent Reka en tant que cadeau

Les versements de bonus, les cadeaux d’anniversaire ou autres ne sont pas soumis à la déclaration pour un montant de moins de 500 francs par évènement. En effet, l’argent Reka est considéré comme un bon est peut donc être saisi en tant que cadeau en espèces dans le certificat de salaire.

Réductions pour Reka-Lunch

Il n’est pas nécessaire de déclarer les réductions de moins de 180 francs Reka par mois. Par conséquent, sur le certificat de salaire, vous devez cocher une croix dans le champ G. Les montants dépassant cette limite doivent être additionnés au salaire (cf. directives relatives à l’établissement du certificat de salaire : la remise de chèques Lunch doit être déclarée jusqu’à la limite définie par l’AVS (situation au 1er janvier 2015 :  180 francs par mois) en cochant une croix dans le champ G du certificat de salaire. Les montants plus élevés doivent être additionnés au salaire au sens du chiffre 1 du certificat de salaire. En cas de repas dans une cantine, cf. le champ G du certificat de salaire, ch. m. 10).

Foire aux questions

Comment et quand les bulletins de versement pour l'achat d’argent Reka à prix réduit sont-ils en-voyés aux collaborateurs?

Une fois les données des collaborateurs enregistrées et transmises via le portail clients, nous procéderons à l’envoi des bulletins de versement qui leurs parviendront dans les 14 jours.

Comment puis-je enregistrer un nouveau collaborateur afin qu’il puisse acquérir une prestation salariale accessoire en’argent Reka ?

Vous pouvez enregistrer directement les nouveaux collaborateurs sur le portail clients.

Qui les collaborateurs peuvent-ils contacter en cas de problème avec 
la Reka-Card ou leur compte?

Les collaborateurs peuvent adresser une demande détaillée pare-mail à serviceclients@reka.ch ou remplir le formulaire de contact dans le Helpcenter sur le site reka.ch. Ils recevront alors une réponse dans les meilleurs délais.

Notre site web utilise des cookies. Nous pouvons ainsi vous proposer les meilleures conditions d’utilisation possibles. En continuant d’utiliser notre site web, vous acceptez nos directives en matière de protection des données.

OK