Durabilité écologique

Agir et construire de manière écologiquement responsable

 

Voyager entraîne la consommation de ressources naturelles. Reka cherche depuis toujours à limiter celle-ci. Ce qui explique que, par le passé déjà, elle a choisi des lieux d’implantation pour ses villages de vacances Reka dont l’accès en transports publics était commode. Elle a aussi délibérément renoncé à proposer des voyages en avion et s’est limitée au fameux rayon d’action Reka tout autour de la Suisse.

C’est dans les domaines construction et énergie qu’un prestataire d’hébergements touristiques peut réaliser les économies les plus importantes en matière de consommation des ressources naturelles. A cet égard, Reka s’est fixé des objectifs très concrets. Elle entend en effet construire ses prochains lotissements conformément aux nouveaux objectifs de performance énergétique de la SIA, une exigence déjà satisfaite avec ses deux réalisations Minergie à Urnäsch et Disentis. Dans les lotissements déjà existants, la consommation d’énergie doit être réduite au total de 30 % d’ici 2021, et la part de ressources d’énergie fossiles non renouvelables baissée de 70 %.

Ouvert en 2014 avec le soutien de la commune de Naters, le village de vacances Reka Blatten-Belalp est bien sûr aussi écologique et durable. Par son concept énergétique global, ce site de villégiature montre comment la stratégie énergétique 2050 de la Confédération peut être mise en œuvre. C’est pourquoi l’OFEN  a soutenu cette réalisation au titre de projet phare. Des panneaux solaires hybrides, un accumulateur géothermique, des pompes à chaleur et un système de récupération de la chaleur des eaux usées fournissent au village de vacances une énergie renouvelable. L’énergie solaire accumulée en été est stockée dans le sous-sol et peut être utilisée en hiver grâce aux pompes à chaleur. Jusqu’à présent, cette technologie n’avait encore jamais été utilisée dans l’espace alpin pour une infrastructure de cette taille et de cette complexité. Le village de vacances est par conséquent pratiquement auto-suffisant puisqu’il couvre 100 % de ses besoins de chauffage et 70 % de sa consommation électrique.


Le village de vacances Blatten-Belalp fait partie intégrante de la stratégie de Reka en termes d’énergie et de durabilité.