Communiqué de presse

Le village de vacances Reka de la Lenk accueille des femmes et des enfants ukrainiens en fuite

16. mars 2022

La Caisse suisse de voyage Reka répond immédiatement à la demande du canton de Berne concernant l’hébergement de personnes ayant fui l’Ukraine. Le village de vacances Reka à la Lenk devient temporairement un centre d’accueil et met à disposition environ 300 lits.

En collaboration avec le canton de Berne, le service compétent Asile Oberland bernois et la commune de la Lenk, le village de vacances Reka sera ouvert à partir du 18 mars 2022 pour accueillir des familles ukrainiennes ayant fui leur pays. À partir du 1er mai 2022 et jusqu’en octobre 2022 probablement, le village de vacances sera exclusivement réservé aux réfugiés ukrainiens en tant que logement collectif. Il est prévu que les hôtes ukrainiens passent quelques semaines au village de vacances Reka de la Lenk avant d’être logés dans des appartements privés dans tout le canton.

Les préparatifs en matière d’exploitation et de personnel battent leur plein

Pour Reka, il est désormais crucial de se concentrer sur les besoins humanitaires des personnes en fuite. Elle effectue actuellement tous les préparatifs en termes d’exploitation et de personnel pour l’accueil des familles.

Tous les collaborateurs et collaboratrices du village de vacances Reka de la Lenk conservent leur emploi et se voient confier les tâches actuelles, mais aussi de nouvelles tâches. Ils doivent acquérir rapidement de l’expérience et gérer l’entreprise de manière flexible et simple. En outre, les conseillers de vacances Reka informent les clients ayant des réservations ouvertes pour le village de vacances de la Lenk et leur proposent des lieux de vacances alternatifs.

Un hébergement idéal pour les enfants

Avec le village de vacances Reka de la Lenk, Asile Oberland bernois dispose d’un hébergement collectif idéal. Les conditions d’exploitation et d’infrastructure sont parfaitement adaptées, notamment pour les nombreux enfants attendus. La commune de la Lenk, avec le soutien d’Asile Oberland bernois, coordonne sur place le travail des bénévoles. Il s’agit de coordonner l’intervention du personnel et les prestations nécessaires.

Pour Reka, il est évident de soutenir activement le canton de Berne dans cette situation, de manière non bureaucratique et ciblée. Il convient de rappeler que Reka a été fondée il y a plus de 80 ans, pendant la guerre. Aujourd’hui comme alors, cette organisation à but non lucratif s’engage pour le bien-être des familles et des enfants.

 

Personne de contact pour de plus amples informations :
Roger Seifritz, directeur, tél. +41 31 329 67 67, roger.seifritz@reka.ch

Contact pour les médias

Example image alt

Julia Scheidegger

Responsable adj. Marketing et communication

Notre site web utilise des cookies. Nous pouvons ainsi vous proposer les meilleures conditions d’utilisation possibles. En continuant d’utiliser notre site web, vous acceptez nos directives en matière de protection des données.

OK