Communiqué de presse

Résultat annuel élevé et empreinte carbone en baisse

29. avril 2022

La Caisse suisse de voyage (Reka) a augmenté ses recettes de manière significative en 2021 et clôturé l’exercice sur une nette hausse. Les recettes record dans les domaines Vacances et Placements ont nettement dépassé, notamment en raison d’effets exceptionnels, les recettes réduites par le COVID-19 dans le domaine opérationnel Argent Reka. En 2021, les domaines Vacances et Moyens de paiement ont connu d’importants développements. Par ailleurs, Reka se rapproche de plus en plus de son objectif de neutralité climatique.

Le groupe Reka, composé de la Caisse suisse de voyage (Reka) Coopérative et de plusieurs filiales, a réalisé en 2021, avec CHF 126,1 millions, un produit net de 27,2% supérieur à celui de l’année précédente et un bénéfice annuel de CHF 11,6 millions. Ce résultat élevé consolidé est le fruit d’une combinaison exceptionnelle de plusieurs facteurs: une hausse inattendue des demandes dans le secteur Vacances, un comportement prudent en matière de dépenses en raison de l’évolution incertaine de la situation, des recettes record en matière de placements et des succès dans la vente immobilière.

 

Demande record dans le secteur Vacances
Le résultat d’exploitation dans le secteur Vacances a fait un bond de 32,2% en 2021 pour atteindre le montant record de CHF 78,4 millions. Ce montant se situe même 20,5% au-dessus du résultat de 2019, année précédant la pandémie. Vacances Reka a progressé aussi bien en Suisse qu’à l’étranger. En Suisse, Reka a profité du fait que la population indigène a essentiellement passé ses vacances au pays en raison du COVID-19. Par ailleurs, les offres-phares de Reka, à savoir les appartements de vacances à l’écart des grands flux touristiques, ont remporté un grand succès en raison des exigences de distanciation sociale. A l’étranger aussi, après une année très difficile, la situation s’est nettement améliorée. La baisse des réservations due à l’absence des hôtes suisses a pu être parfois plus que compensée par les hôtes locaux. Au total, Reka a enregistré 1,1 million de nuitées.

 

Argent Reka : les revenus des placements compensent une consommation inférieure à la moyenne
Le COVID-19 a laissé des traces en ce qui concerne l’argent Reka. En effet, les clients ont nettement moins utilisé leur moyen de paiement à prix réduit que d’habitude en raison des nombreuses restrictions, notamment l’obligation du télétravail et la fermeture des restaurants. Reka a ainsi perdu des commissions. Avec CHF 18,2 millions et une baisse de –1,4%, le résultat d’exploitation a été légèrement inférieur à celui de l’année précédente, mais avec –20,2% nettement inférieur à celui de 2019. Malgré tout, les utilisateurs d’argent Reka ont largement recouru aux possibilités de s’en procurer auprès de leurs employeurs, avec pour conséquence que le niveau d’argent Reka en circulation est nettement supérieur à la moyenne. En combinaison avec la bonne évolution des marchés financiers, il en est résulté un rendement des placements supérieur à la moyenne qui a permis de largement compenser les faibles recettes d’exploitation. Pendant l’année Covid 2021, le nombre d’entreprises qui ont réduit le prix de l’argent Reka pour leurs salariés a lui aussi augmenté. Ce qui signifie qu’après la normalisation de la situation, la consommation devrait s’améliorer et dépasser le niveau d’avant la pandémie.

 

Nette augmentation des moyens de paiement sans numéraire et étape de numérisation
Reka est depuis plusieurs années déjà un acteur indépendant dans le secteur des paiements sans numéraire. Dans sa transition vers les moyens de paiement sans numéraire, elle a réalisé un bond en 2021. Alors que la part d’argent Reka sans numéraire était de 50% en 2020, elle était de 87% en 2021. Depuis lors, elle gère près d’un demi-million de profils de clients avec un nombre correspondant de Reka-Cards en circulation. Parallèlement à cette transition vers les paiements sans numéraire, Reka continue à développer en permanence des plateformes numériques pour ses clients. C’est ainsi qu’en 2021, elle a lancé une nouvelle plateforme pour les PME qui peuvent dès lors traiter de manière indépendante leurs commandes d’argent Reka.

 

Programme de rénovation et d’agrandissement des sites de vacances bien avancé
Vacances Reka mène un programme global de développement de ses infrastructures dans le but d’attirer, à côté de son groupe cible familles, d’autres catégories de clients, en particulier pour les périodes en dehors des vacances scolaires. A fin 2021, 14 des 20 sites de vacances exploités par Reka avaient été modernisés et aménagés dans ce but. En 2022 viendront s’ajouter deux autres sites au Tessin : au-dessus de Lugano, le village de vacances Lugano-Albonago entièrement reconstruit ouvrira ses portes fin juin et le site de Magadino a été rénové de fond en comble. Par ailleurs, Reka a obtenu le permis de construire pour un nouveau bâtiment sur son site de La Lenk.

 

Diminution de l’empreinte carbone
Reka s’est fixé pour but de devenir climatiquement neutre. En 2021, il a déjà été possible d’éviter 11’243 tonnes d’émissions de CO2 grâce à des systèmes de chauffage et production d’eau chaude neutres en CO2. En fonction des sites, différentes combinaisons de bois renouvelable (copeaux, pellets), d’énergie géothermique et d’énergie solaire seront utilisées. A fin 2021, 49% de l’énergie de chauffage a été produite de manière climatiquement neutre. Cette part devrait rapidement augmenter grâce à plusieurs nouvelles constructions de remplacement, comme c’est le cas en 2022 avec l’ouverture du nouveau village de vacances Lugano-Albonago. L’énergie électrique est en outre neutre depuis des années grâce à l’utilisation systématique d’électricité verte certifiée.

 

Aperçu des chiffres-clés consolidés 2021

En mio de CHF

2021

2020

Revenus nets

– Argent Reka

– Vacances Reka

– Placements

– autres

126,1

18,2

78,4

28,5

1,0

98,9

18,5

59,2

20,0

1,2

Bénéfice brut

89,4

67,3

Résultat d’exploitation

11,7

-0,3

Résultat annuel

11,6

0,2

Personne de contact pour des compléments d’information :
Roger Seifritz, directeur, tél. +41 31 329 67 67

Medienkontakt

Contact pour les médias

Example image alt

Julia Scheidegger

Responsable adj. Marketing et communication

Notre site web utilise des cookies. Nous pouvons ainsi vous proposer les meilleures conditions d’utilisation possibles. En continuant d’utiliser notre site web, vous acceptez nos directives en matière de protection des données.

OK